Le BLOG-scan se veut une "tribune libre". Vous pouvez proposer votre article (500 mots maxi) en le déposant sur admin@scanmonachatimmo.com. Nous nous ferons alors une joie de le publier.
c6d519b9b1ebf1f4acf2a0e5de60dfec

Agrandir sa maison : Mode d’emploi

Publié le 16 mars 2018

Extension, aménagement de comble, que dit la nouvelle réglementation pour agrandir sa maison ? Qui n’a pas rêvé un jour,  de vouloir agrandir sa maison pour accueillir le petit dernier, aménager un bureau, créer une salle de jeu ou encore installer sa piscine. Combien d’entre nous ont finalement abandonné tout projet face à la complexité de la réglementation ou tout simplement pour une question de prix ? Agrandir sa maison nécessite des démarches préalables et des autorisations administratives. Sachez que le non-respect de la règlementation est passible d’une amende comprise entre 1.200 € et 6.000 € par mètre carré, ou 300.000 €. Et ce n’est pas tout. Une construction non autorisée peut être interrompue voire démolie sur demande de la justice. Qui…

Image-pour-page-honoraires-01

Pour qui sont les honoraires d’agence ?

Publié le 11 janvier 2018

  Le vendeur, l’acquéreur, les deux ?   Les honoraires d’agence, une vieille pratique des agences immobilières Comment les honoraires d’agence ont  vu le jour ? Depuis un arrêt de la Cour de cassation commerciale fin 1996, une pratique fort répandue dans les agences immobilières était de proposer au vendeur, de conclure un « mandat de vente » avec honoraires à sa charge ; puis, une fois l’acquéreur trouvé, conclure un « mandat de recherche » avec honoraires à la charge de l’acquéreur. Ce petit jeu de « passe-passe » avait pour but d’éviter à l’acquéreur de payer des « frais de notaire » sur la part du prix de vente du bien correspondant à la commission. Si l’acquéreur pouvait y trouver un intérêt, le procédé n’en demeurait pas moins à…

oie_2814428EjQoYABy

Suppression de la taxe d’habitation…

Publié le 29 novembre 2017

Deja partielle, à quand totale ?   La suppression de la taxe d’habitation inscrite dans la loi de finance 2018 C’était une mesure phare du programme électoral du candidat Emmanuelle Macron. Promesse tenue donc puisque l’Assemblée Nationale a voté le 21 octobre dernier, la suppression de la taxe d'habitation sur trois ans pour 80% des ménages. Concrètement, la réforme débutera par une baisse de 30% en 2018, puis de 65% en 2019 et 100% en 2020 pour les ménages concernés. Cela représentera un coût de 3 milliards d'euros l'an prochain, puis 6,6 milliards d'euros, et 10,1 milliards en 2020. 20% des ménages devront donc s’acquitter de cette taxe si le revenu fiscal de référence dépasse 27.000 € pour une personne seule…

oie_mIgzyleRQqvC

Situation du marché immobilier au 1er Novembre 2017

Publié le 22 novembre 2017

  La lecture de Scanmonachatimmo.com du baromètre MeilleurAgents   Le marché francilien de l’immobilier en fin de correction En 2007, à la suite de la crise des subprimes, le marché immobilier en Ile-de-France avait subi des pertes relativement contenues. Comparativement aux autres régions, Ile-de-France n’avait pas connu la plus sévère correction. Depuis l’embellie économique mondiale, le marché francilien avait repris des couleurs. Aujourd’hui, il semble marquer une pause. Aurait-il enfin bouclé un cycle de rattrapage des prix au regard de la dernière crise ? C’est plausible. En outre, une évolution de l’environnement fiscal et la remontée inévitable des taux devraient peser dans la balance. La résultante de tous ces éléments est une hausse plus stable et plus modérée du marché immobilier…

grass-architecture-structure-plant-lawn-meadow-630664-pxhere.com

Appartement ou maison ? un choix de vie non sans conséquence

Publié le 15 novembre 2017

  Regard croisé Difficile de faire son choix entre un appartement en ville ou une petite maison en banlieue. Les motivations varient selon la localisation. Alors Appartement ou maison ? A Paris, Marseille ou Lyon, le choix de vivre dans l’hyper centre ou en périphérie repose prioritairement sur votre budget. Mais au-delà, ce choix correspond aussi à des étapes clés de notre vie, entre un centre-ville animé offrant de multiple occasions de sortie et un petit coin de verdure plus éloigné, calme, reposant et plus propice à l’épanouissement de nos chères têtes blondes. Chaque option présente des atouts et des inconvénients : décryptage. Appartement ou maison ? Le prix Le prix au mètre carré est classiquement plus élevé pour un appartement…

oie_614214uOMqngSc

1 français sur 4 à l’intention d’acheter un bien immobilier

Publié le 8 novembre 2017

  Une révolution des mœurs en marche   Les français seraient-ils plus aptes au changement ? C’est ce que semble montrer le sondage Opinionway pour Fortuneo de Septembre 2017, 1 français sur 4 à l’intention d’acheter un bien immobilier . Nous serions 25% à nous projeter à court terme dans une opération d’achat immobilier. Et pourtant, il n’est pas loin le temps où on achetait un bien pour toute une vie. Désormais à l'acquisition, il faut penser aux conditions de revente du bien (cf  notre article : acheter pour vendre) Une petite révolution des mœurs est en marche : Changer de logement – changer de vie Les raisons d’un achat immobilier pour les français sont souvent synonyme d’un changement de vie. En…

house-purchase-1019764_960_720

Acheter pour vendre…

Publié le 25 octobre 2017

  La promesse d’un investissement immobilier réussi Le nombre de transactions de logements anciens en France bat des records avec plus de 921 000 acquisitions sur les 12 derniers mois ; et tout porte à croire que le million sera atteint d’ici deux ans. Voilà que les français ont la bougeotte et n’hésitent plus à changer de logement. La faiblesse des taux d’intérêt favorise largement cette dynamique ; mais des raisons sociologiques plus profondes en sont souvent la cause : les comportements évoluent face au choix d’habitat et aux événement familiaux. Là où, jadis, il était fréquent d’acquérir un seul bien pour toute une vie, aujourd’hui, les propriétaires n’hésitent plus à vendre : changement de travail, choix de vie, rapprochement…

oie_qfEHj7aXN6gG

Situation du marché immobilier au 1er octobre 2017

Publié le 18 octobre 2017

  La lecture de Scanmonachatimmo.com du baromètre Meilleursagents.com   Une hausse de l’immobilier hétérogène Tout le monde le dit : le prix de l’immobilier explose. Enfin pas partout et surtout pas de la même manière. Dans le peloton de tête des plus fortes hausses, Bordeaux occupe la première place avec une progression du prix de l’immobilier de 15,6% sur un an, suivi de Paris avec 7,7% et Lyon avec 6,8%. Strasbourg (5,4%) et Nantes (4,5%) ferment la marche. Nice, Marseille et Toulouse occupe une position intermédiaire. Lille et Montpellier font office de lanterne rouge avec des prix de l’immobilier orientés à la baisse (-0,3% et -0,8%). Ces évolutions du prix de l’immobilier sont des indicateurs de l’attractivité des villes sur le plan…

image test

Allumer le chauffage ; nos recommandations

Publié le 11 octobre 2017

  Conseils et précautions Tous les ans, c’est la même histoire. La date à laquelle allumer le chauffage a fâcheusement tendance à jeter un froid dans les copropriétés. C’est une question sérieuse qui oppose chaque automne, les « frileux » aux « bouillonnants ». Il n’existe pas de date légale. Il faut donc s’entendre. Sachez néanmoins que pour les copropriétés raccordées au réseau de chauffage urbain, la période de chauffe s’étale du 15 octobre au 15 avril. Ces dates semblent de plus en plus faire office de référence pour les syndics. Quelques chiffres clés pour se rafraîchir…, la mémoire Selon une étude commandée par Quelleenergie.fr, 75% des français considère en 2016 avoir froid chez eux. Autre chiffre, 1611 € euros, c’est le montant annuel…

Image9

Vers une fragilité accrue des copropriétés en France

Publié le 28 novembre 2016

Des copropriétés de plus en plus fragiles Un observateur vigilant : Scanmonachatimmo.com. Les temps sont durs pour les copropriétés (ou plutôt pour les copropriétaires) qui doivent faire face à leurs obligations d’entretien et de conservation de leur patrimoine immobilier. Le nombre de procédures judiciaires à l’encontre des copropriétaires en situation de défaut de paiement a bondit de près de 38 % en 10 ans. Ainsi, il est passé de 21 400 procédures en 2004 à 29 440 en 2014. Le phénomène n’est pas nouveau, mais l’amplitude est sans précédent. Focus sur les raisons et les impacts des impayés sur les copropriétés : Un parc français hétérogène Selon l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat), la France comptait 617 000 copropriétés en logements collectifs ou mixte…